Après s’être inscrits au Portail pour pharmaciens Canada, les candidats doivent présenter une demande d’examen de dossier au Bureau des examinateurs en pharmacie du Canada (BEPC) dans le but d’avoir leurs compétences évaluées. L’admissibilité à l’examen d’aptitude sera déterminée par le niveau de satisfaction des compétences selon les exigences du BEPC. Ceci inclut l’évaluation de dossier et l’examen d’évaluation (pharmaciens) du Bureau pour les diplômés en pharmacie formés à l’étranger, et seulement une évaluation de dossier pour les diplômés en pharmacie formés aux États-Unis.

Le barème des frais d’obtention du certificat d’aptitude ainsi que les dates d’examen et de présentation des demandes sont disponibles sur le site Web du BEPC

Certains des renseignements fournis par les candidats au BEPC, les résultats de l’examen d’évaluation et les résultats de l’examen d’aptitude du BEPC seront automatiquement versés au dossier confidentiel du candidat sur le Portail pour pharmaciens Canada. Ces renseignements sont mis à la disposition des organismes de réglementation de la pharmacie qui les utilisent pendant le processus de reconnaissance professionnelle une fois que les candidats auront soumis une demande auprès de leur profil.

1. Examen de dossier

Le BEPC examine certains documents afin de s’assurer que le diplôme en pharmacie est acceptable.

À noter que l’exigence minimale est un diplôme de premier cycle de quatre années en pharmacie.

Si ses compétences sont reconnues, le diplômé en pharmacie formé à l’étranger est alors admissible à compléter l’examen d’évaluation pour pharmaciens. 

Les résultats de l’évaluation du dossier sont valables pour une durée de cinq ans à compter de la date inscrite sur la lettre de résultats. Cela signifie que le diplômé en pharmacie formé à l’étranger doit réussir l’examen d’évaluation dans un délai de cinq ans.

2. Examen d’évaluation

L’examen d’évaluation (pharmaciens) consiste en une seule séance, assistée par ordinateur, d’une durée de 4,25 heures. L’examen d’évaluation porte sur les sciences biomédicales, les sciences pharmaceutiques, la pratique de la pharmacie et les sciences administratives, sociales et du comportement. Les candidats ont droit à trois tentatives pour réussir un examen du BEPC. Le BEPC peut envisager d’octroyer une quatrième et dernière tentative aux candidats qui déposent une requête. Les candidats doivent transmettre les documents confirmant le suivi des mesures de rattrapage pour demander une quatrième tentative.

Une section du site Web du BEPC porte sur la préparation à l’examen. Cette section comprend les domaines couverts par l’examen et le plan directeur, la nature et la forme de l’examen ainsi que des exemples de questions. Elle comprend également une bibliographie et une suggestion de documents de formation.

Le candidat qui réussit l’examen d’évaluation peut ensuite s’inscrire à l’examen d’aptitude (parties I et II).

3. Examen d’aptitude

L’examen d’aptitude est la dernière étape menant vers l’obtention du certificat d’aptitude du BEPC. L’examen d’aptitude évalue les compétences du candidat (connaissances, aptitudes et habiletés) pour exercer la profession de façon sécuritaire et efficace dans un poste de débutant. La réussite de l’examen d’aptitude indique que le candidat satisfait à la norme de compétence requise pour exercer à titre de pharmacien débutant.

L’examen d’aptitude comporte deux parties : La partie I se compose de questions à choix multiples (QCM) et consiste maintenant en une seule séance assistée par ordinateur. La partie II est un examen clinique objectif structuré (ECOS) qui évalue le rendement du candidat dans un environnement de pratique simulé. L’examen clinique objectif structuré doit être réalisé en personne.

Remarque : Les deux parties de l’examen d’aptitude doivent être réussies dans les trois ans suivant la réussite d’une partie.

Une section du site Web du BEPC porte sur la préparation à cet examen. Cette section comprend les domaines couverts par l’examen et le plan directeur, la nature et la forme de l’examen ainsi que des exemples de questions. Elle comprend également une bibliographie et une suggestion de documents de formation.

Partie I – QCM
La première partie de l’examen d’aptitude est assistée par ordinateur. Les questions évaluent la compréhension des candidats et l’application de leurs connaissances à des problèmes ainsi que leur capacité de jugement et de résolution de problèmes dans des situations pratiques. Chaque question sert à évaluer une compétence donnée.

De plus amples renseignements sont disponibles sur le site Web du BEPC.

Partie II – ECOS
La partie II consiste en une suite de tâches ou de simulations (« postes ») s’inspirant de situations réelles ordinaires et/ou critiques. Les simulations donnent souvent lieu à des interactions avec un « patient normalisé » (PN) ou « client normalisé » (CN) (p. ex. parent ou soignant) ou « professionnel de la santé normalisé »(PSN).

Chaque simulation vise à évaluer une ou plusieurs compétences. Par exemple, au cours d’une simulation, on peut être appelé à :

  • recueillir et interpréter les renseignements requis afin de découvrir et/ou résoudre des problèmes pharmacothérapeutiques;
  • découvrir et résoudre des problèmes pouvant être liés au même patient (par exemple, l’échange de renseignements cliniques);
  • communiquer efficacement; et
  • collaborer avec d’autres professionnels de la santé et/ou des soignants afin de résoudre le problème.

Le BEPC n’accorde pas de note précise aux candidats qui passent l’examen d’aptitude. Il indique seulement si le candidat a réussi ou échoué. Les candidats ont droit à un maximum de trois (3) tentatives pour chaque partie de l’examen d’aptitude des pharmaciens. Le BEPC peut envisager d’octroyer une quatrième et dernière tentative aux candidats qui déposent une requête. Les documents confirmant le suivi des mesures de rattrapage doivent être soumis au BEPC. Les deux parties de l’examen d’aptitude doivent être réussies dans les trois ans suivant la réussite d’une partie. Le candidat qui ne termine pas le processus dans ce délai doit refaire et réussir la partie déjà terminée. Une fois les deux parties de l’examen d’aptitude réussies, le candidat reçoit un certificat d’aptitude du BEPC. Ce certificat est un préalable à l’obtention du permis d’exercer dans la plupart des provinces et territoires du Canada mais, à lui seul, il ne donne pas le droit au candidat de pratiquer.

Les candidats qui n’ont pas réussi la partie II (ECOS) doivent avoir réussi la partie I (QCM) avant de se présenter de nouveau à la partie II (l’ECOS).

Pharmaciens diplômés aux États-Unis

Les candidats des États-Unis qui ont obtenu leur diplôme d’un programme de pharmacie agréé par l’Accreditation Council for Pharmacy Education (ACPE) doivent soumettre une demande d’évaluation dédiée aux candidats des États-Unis pour être admissible à compléter l’examen d’aptitude. Les candidats des États-Unis sont priés de consulter le site Web du BEPC pour obtenir les instructions pour soumettre leur demande d’évaluation de dossier. Les candidats des États-Unis ne sont pas tenus de s’inscrire à l’examen d’évaluation (pharmaciens).

Candidats qui souhaitent obtenir un permis au Québec

Veuillez noter que le processus d’obtention du permis d’exercice auprès de l’Ordre des pharmaciens du Québec (OPQ) est différent de celui des autres provinces. Puisque l’OPQ réalise sa propre évaluation de l’équivalence du diplôme et de la formation en pharmacie, il n’exige pas l’inscription au Portail pour pharmaciens Canada. L’inscription au Portail n’est obligatoire que si le candidat choisit d’obtenir le certificat d’aptitude du BEPC dans le cadre de son processus menant à l’équivalence de sa formation en pharmacie. Sans être obligatoire, le certificat d’aptitude du BEPC peut être déposé avec la demande d’équivalence à l’OPQ. Il convient de noter que les démarches auprès de l’OPQ sont indépendantes et qu’elles ont préséance sur le processus de certification du BEPC.

Retour haut de page