College of Pharmacists of British Columbia (CPBC)

Exigences pour l’obtention du permis d’exercice

Exigence

Durée (mois)

Coût

Inscription au Portail pour pharmaciens Canada

340 $

Évaluation du dossier par le BEPC

2

675 $

Examen d’évaluation par le BEPC

4

870 $*

Exigences relatives à la maîtrise de l’anglais

Inscription au College of Pharmacists of British Columbia

428 $ (plus les frais liés à la vérification du casier judiciaire)

Formation d’appoint

6

10 250 $

Formation pratique structurée

Examen d’aptitude du BEPC

4.5

QCM =
815 $*

ECOS =
1 835 $*

Examen de la jurisprudence

267 $

Permis d’exercice et inscription

778 $

* Les frais sont facturés par tentative. Jusqu’à quatre tentatives sont permises.
** Le total peut varier selon le nombre de tentatives faites pour réussir l’examen d’évaluation du BEPC et/ou l’examen d’aptitude du BEPC.

Renseignements financiers

Les diplômés en pharmacie formés à l’étranger souhaitant exercer la pharmacie au Canada devraient connaître les coûts liés à chaque étape de la démarche à suivre pour obtenir un permis d’exercice. Les candidats doivent entre autres assumer des coûts pour s’inscrire au Portail pour pharmaciens Canada, soumettre une demande d’examen de dossier, subir des examens d’évaluation et d’aptitude et s’inscrire à des stages.

S’ils doivent acquérir un complément de formation pour obtenir un permis d’exercice au Canada, les candidats doivent aussi prévoir d’autres coûts.

Coûts du permis d’exercice

Les diplômés en pharmacie formés à l’étranger sous-estiment souvent les coûts associés à l’obtention d’un permis d’exercice au Canada. Ils doivent verser des sommes à divers organismes, à diverses étapes de la marche à suivre, par exemple pour s’inscrire au Portail pour pharmaciens Canada, subir des examens et obtenir le permis d’exercice définitif.

Le coût du permis d’exercice varie selon la province ou le territoire. Les coûts à payer dans chaque province ou territoire du Canada sont disponibles sur leurs pages respectives sous la rubrique « Comment présenter une demande ».

Les candidats doivent aussi tenir compte du coût de la vie au Canada quand ils font une demande d’obtention du permis d’exercice.

Coûts supplémentaires

Il est important de savoir que le processus d’obtention du permis d’exercice entraîne parfois des coûts imprévus.

  • Formation supplémentaire : Les candidats peuvent choisir de suivre une formation supplémentaire pour parfaire leurs connaissances et leurs compétences de la pharmacie et de la langue. Ils s’inscrivent à un cours, embauchent un tuteur ou achètent des outils ou des livres en ligne.
  • Frais de déplacement vers les centres d’examen : Les candidats qui vivent à l’extérieur des grandes villes canadiennes doivent tenir compte des frais de déplacement lorsqu’ils planifient de se présenter à un examen. Cela comprend notamment l’hébergement (séjour à l’hôtel).
  • Immigration : L’immigration est un processus coûteux. De plus amples renseignements sont disponibles sur le site Web d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.
  • Coût de la vie : Le coût de la vie varie d’une région à l’autre au Canada.

Aide financière

Les candidats qui souhaitent suivre un programme d’appoint peuvent obtenir une aide financière d’une institution financière canadienne, comme la Banque Scotia ou RBC Banque Royale. Cette aide est versée sous forme de prêt à court terme.

Le Moulin microcrédits accorde des micro-prêts aux immigrants afin de les aider à acquitter les frais d’obtention d’un permis d’exercice ou de la formation nécessaire dans leur domaine au Canada.

Le « Financement : Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers » est un programme offert par le Progressive Intercultural Community Services Society (PICS) en Colombie-Britannique qui est partiellement subventionné par le gouvernement du Canada. Celui-ci offre le financement allant jusqu’à 15 000 $ pour l’évaluation des qualifications professionnelles, la formation à court terme, les frais d’examens ou les frais d’adhésion. Le but de ce programme est d’offrir du soutien aux professionnels de la santé, éducation et technologie ayant acquis leurs compétences à l’étranger pour leur retour dans leur milieu professionnel ou alternatif en Colombie-Britannique.

Retour haut de page