Les Canadiens estiment que les pharmaciens comptent parmi les professionnels les plus dignes de confiance . Les patients et collègues accordent beaucoup de valeur aux compétences du pharmacien et comptent sur eux pour obtenir des conseils professionnels et de l’information sur les médicaments.

Pour s’intégrer à la société canadienne et au marché du travail canadien, les diplômés en pharmacie formés à l’étranger doivent reconnaître que leur nouvelle vie pourrait être différente de celle qu’ils avaient dans leur pays d’origine. Ils doivent savoir comment s’adapter aux nouvelles réalités. Pour en savoir plus au sujet des provinces et des territoires du Canada ou sur les services qui aident à s’y établir et pour accéder à des ressources pour les immigrants francophones, les diplômés en pharmacie formés à l’étranger sont invités à visiter la page Web Apprendre à connaître le Canada du Gouvernement du Canada. 

Le milieu de travail canadien pourra être très différent de celui dans lequel les diplômés en pharmacie formés à l’étranger avaient exercé auparavant. Ils pourraient mettre un certain temps pour s’adapter à la société canadienne et à sa culture et avoir besoin de conseils pour les aider à le faire.

Selon la province ou le territoire où ils souhaitent s’établir, certaines dépenses de subsistance, comme le loyer, le prix des maisons, le coût des aliments et les dépenses de transport, risquent d’être plus élevées que celles qu’ils avaient avant leur arrivée au Canada.

Cette rubrique renferme des renseignements de base sur certains aspects pratiques du travail et de la vie au Canada. On y trouve aussi des liens menant à des organismes offrant des services d’aide aux immigrants et à leurs familles.

Les diplômés en pharmacie formés à l’étranger ayant décidé d’immigrer au Canada pour travailler à titre de pharmacien doivent présenter une demande d’immigration auprès d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) pour être autorisés à entrer au pays et à y rester. Après avoir séjourné quelque temps au Canada, ils décideront possiblement de présenter une demande de résidence permanente ou de citoyenneté canadienne. Les diverses options disponibles (citoyenneté, statut de résident permanent, permis de travail ou permis de séjour pour étudiants) sont presentées sur la page Web Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada du Gouvernement du Canada. 

Les diplômés en pharmacie formés à l’étranger peuvent également communiquer avec un organisme offrant de l’aide aux immigrants au Canada et se renseigner sur le coût de la vie au Canada.

Services d’aide à l’établissement pour les immigrants

On trouve dans les provinces et territoires du Canada des organismes d’aide à l’établissement qui offrent un ensemble de services qui aident les immigrants à s’intégrer au Canada.

Ces organismes offrent :

  1. des services d’interprétation et de traduction ou de l’aide à obtenir ces services
  2. de l’aide pour remplir des formulaires et présenter des demandes
  3. des cours d’anglais langue seconde (ASL) pour les immigrants et pour leur famille
  4. des services de soutien à la recherche d’un emploi
  5. de l’aide à la recherche d’un logement
  6. de l’information sur les services communautaires, les écoles et les soins de santé offerts au nouvel arrivant et à sa famille
  7. du soutien au développement des compétences sociales

Il est préférable de communiquer avec un organisme local pour en savoir plus sur les services particuliers de la région convoitée. 

Ces services sont souvent offerts sans frais parce qu’ils sont subventionnés par les gouvernements provinciaux et territoriaux. Les services sont fournis en toute confidentialité.  De nombreux organismes d’aide à l’établissement des nouveaux arrivants ont à leur service du personnel parlant d’autres langues que l’anglais et le français. Si un organisme n’offre pas de services dans la langue préférée du nouvel arrivant, il l’aidera à en trouver un autre. Une liste d’organismes d’aide à l’établissement est disponible sur le site Web d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

Les organismes d’aide à l’établissement des nouveaux arrivants sont aussi appelés services aux immigrants, services d’accueil aux immigrants ou organismes d’aide aux réfugiés. Certaines écoles et bibliothèques offrent également des services d’aide à l’établissement pour les immigrants.

De nombreux organismes imposent des critères d’admissibilité pour avoir accès à ces services. À titre d’exemple, un organisme peut exiger que le nouvel arrivant habite dans un certain secteur ou qu’il ait un statut d’immigrant particulier.

Retour haut de page